Accéder au contenu principal

Triplet pour l’équipe KH7. Étapes 2 et 3 du Titan Desert 2021

Photographies : Équipe de communication KH-7

On continue avec les chroniques du Titan Desert grâce à la super équipe de communication de KH7.

Deuxième étape du Titan Desert

L’étape la plus longue est arrivée, celle avec le plus de dénivelé. L’équipe KH7 a réussi à récupérer après une journée d’ouverture marquée par les pannes subies. Nous savions qu’ils reviendraient !

A ce stade, Núria Picas et Pau Bartoló ont remporté la première place en duo mixte, battant Misha Sekulova et le double champion du monde, Tomi Misser. Neuf minutes ont marqué la différence avec les secondes pour atteindre la ligne d’arrivée, tout un exploit pour l‘équipe KH7.

Comme rapporté par KH7 dans son communiqué de presse, Pau Bartoló a souligné :

« C’est vraiment l’étape Titan la plus difficile. Je n’avais jamais fait un port aussi long. Nous avons grimpé jusqu’à 2 500 mètres », a déclaré Pau. « Nous grimpons depuis plus d’une heure et demie et aussi en hauteur. Très dur, mais nous avons réussi » ; souligné. Núria a commenté quelque chose de très similaire : « Le deuxième port est devenu une boule. Beaucoup de pierre, beaucoup d’irrégularités… c’est une édition très dure. L’un des plus durs de l’histoire du Titan », a déclaré en franchissant la ligne d’arrivée.

Soulignons également la reprise de l’équipe masculine, dirigée par Josep Betalu.

Troisième étape du Titan Desert

Hier mardi s’est déroulée la troisième étape. Lors de la première étape marathon, les participants devaient être équipés de tout le matériel nécessaire pour passer la nuit sans assistance. Josep Betalu a ajouté sa première victoire de cette édition 2021, enlevant cette épine qui était clouée depuis le début de la course. Comme il l’a dit à KH7 :

« C’est compliqué quand une situation comme celle-ci vous arrive », a déclaré Josep Betalu, « et surtout, vous savez que vous avez une équipe très, très forte. On a déjà vu comment nous fonctionnons et que nous avons peu d’options au classement général. On va continuer comme ça car c’est notre stratégie et ici on ne gagne pas en passant au volant. Il faut frapper fort, être positif et continuer à avancer ».

Betalu, qui était positionné dans le peloton pendant les 60 premiers kilomètres, a viré dans le dernier tiers de l’étape. C’est alors que le quadruple vainqueur de Titan Desert a navigué et a réussi à réduire à deux minutes et demie d’avance sur le peloton.

« Je suis très heureux car le deuxième était Óscar Carrasco, qui avait des jambes spectaculaires et le troisième, Miguel Muñoz, qui a montré qu’il était très fort. On allait gagner, mais sur le Titan c’est très difficile », a-t-il commenté pour KH7.

Ceux qui suivent au plus haut niveau sont Núria Picas et Pau Bartoló et les trois premiers classés au général : Ramona Gabriel, Ariadna Ródenas et Sílvia Roura.

A noter que les 27 membres de KH7 ont atteint l’objectif de cette troisième étape.

Catégories

Événements, Nouveautés, Vélo

Étiquettes

,